FANDOM


Plumbob Les Sims 4 v2

Cette page est dédiée aux histoires des joueurs. Vous êtes libre d'ajouter votre histoire concernant Veronaville tant que vous suivez les règles de Simpédia, Wiki Les Sims. N'oubliez pas de signer votre histoire en ajoutant ~~~~ à la fin de celle-ci ou bien en appuyant sur le bouton button_sig.png.

Histoires Modifier

  • J'ai refait quatre ou cinq fois l'histoire de ce quartier. Pour finir, j'en ai tiré une longue saga qui s'étend sur cinq générations et fit l'objet d'un long récit que l'on peut encore lire sur blog. Pour moi, Véronaville et ses sims, ce fut toute une aventure ! Je reste très attachée à eux et à tout ce qu'ils m'ont inspiré.

J'ai surtout joué avec les trois familles déjà installées dans les maisons, assez peu avec celles de la boîte à familles. C'était avant l'arrivée de l'add-on université, aussi les jeunes gens n'ont pas fait d'études supérieures. Comme il se doit, j'ai assisté, à l'arrivée chez les Monty, à la bagarre entre Tybalt et Mercutio. Les premiers temps, j'ai respecté le scénario de base : Juliette a continué à sortir avec Roméo. Hermia est devenue la petite amie de Puck. Isabella est restée veuve après le décès de Patrizio. Obéron a épousé Titania. Consort a continué à travailler, car il n'a jamais demandé à prendre sa retraite. Devenu adulte, Tybalt est entré dans l'armée, ensuite je n'ai pratiquement plus joué à avec lui. Mercutio est entré dans les affaires, sous l'égide d'un patron nommé... Consort Capp, dont l'identité lui fut inconnue dans un premier temps. Décidé à démissionner quand il apprit enfin pour qui il travaillait, il fut sollicité par Juliette, qui venait d'être promue héritière de l'empire Capp après la mort de son grand-père, Tybalt étant toujours retenu à l'armée. Mercutio ayant accepté de rester dans l'entreprise, où il reçut une promotion, ses relations avec Juliette, jusque-là tendues, s'améliorèrent peu à peu. Il épousa une simette de ma création et eut trois fils, dont des jumeaux. Juliette, elle, épousa Roméo, et ils eurent une ravissante petite fille, Fiorella, toute blonde. Hermia et Puck se marièrent et eurent trois enfants, à la peau noire comme celle d'Obéron. Roméo travailla dans la police, Hermia dans la cuisine et Puck dans la politique. C'est là que tout bascula, car Juliette trompa Roméo dans une histoire d'amour passionnée qui donna naissance à un enfant illégitime... mais ce serait trop long de tout raconter ! (l'histoire s'appelle le Véronaville de Phinealili, si vous voulez la lire).

Après bien des péripéties, tous ces sims devinrent grands-parents. Mercutio, par exemple, eut 7 petits-enfants et termina sa carrière comme magnat des affaires. Puck devint maire de Véronaville et Roméo fut ultra-sim à la fin de sa carrière. Roméo et Juliette eurent, entre autres, une petite-fille prénommée Isotta qui raconta son enfance et son adolescence dans "le journal de véronaville". Roméo et Juliette ayant fini par divorcer, Roméo se remaria avec Boutondor, avec laquelle il termina sa vie. Peu à peu, cette belle génération s'éteignit, ce qui justifia la création du "cimetière de véronaville", où les tombes furent réunies. Isotta partit faire des études supérieures en Angleterre, puis épousa le petit-fils de Mercutio, Tonino, avec lequel elle eut trois enfants. Sa meilleure amie, Chiara, une jeune lutine malicieuse et très jolie, était la petite-fille de Hermia et Puck. Le quartier se peupla des nombreux descendants des Capp, Monty, et Songedété, portant tous des prénoms italiens et qui se marièrent entre eux afin d'éviter la surpopulation. Beaucoup d'entre eux eurent les jolis yeux bleus de l'aïeule Juliette, la peau mate et les cheveux bruns des Monty, et les oreilles pointues des lutins Songedété. Il fallut attendre la quatrième génération pour que les cheveux roux des Capp refassent surface, enfin ! Malheureusement le long nez des Monty fut également transmis à nombre d'entre eux. J'eus néanmoins plusieurs très jolies héritières, prénommées Violetta, Catriona, Pia, Laura-Giulietta... (j'adore les prénoms italiens !). Les garçons, eux, se prénommèrent Andrea, Filomeno, Nicolo.... Pour loger tout ce monde il fallut construire de nombreux ranches rappelant celui des Monty, ainsi que des maisons de style victorien, un style qui convenait bien au raffinement des lutins.

J'ai abandonné tout ce petit monde après la naissance de la cinquième génération, qui comprenait déjà une dizaine de petits sims. Le premier-né de cette génération, Pippo, un très beau sim, possédait la triple ascendance Capp-Monty-Songedété. Ses arrière-arrière-grands parents étaient tout à la fois Juliette, Hermia, Puck, Roméo et Mercutio. Si j'avais continué à jouer, il aurait sûrement épousé la fille du couple Ramaswami, que j'avais installé dans le quartier. Mais j'avais fini par me lasser et j'ai préféré tout arrêter. ~~~~

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .